Réussir une bouture de rosier

Réussir une bouture de rosier

Bouturer un rosier est une chose assez aisée à effectuer dans son ensemble.

Réaliser cette technique permet de multiplier facilement vos rosiers préférés et cela à moindre coût.

La période la plus propice au bouturage du rosier se situe entre le milieu du mois d’août et la fin du mois de novembre.

Vous pourrez néanmoins vous essayer au bouturage durant une grande partie de l’été.

Préparation de la bouture du rosier.

  1. Sélectionnez une belle tige de votre rosier, droite et vigoureuse, ayant poussée durant l’année. Elle doit comporter au moins 3 yeux et 1 bourgeon naissant.
  2. Conservez seulement la partie centrale de la tige (environ 15 cm) en supprimant la tête, que vous couperez juste au dessus d’une paire de feuilles.
  3. Retirez délicatement toutes les feuilles, en ne conservant que les 2 feuilles du haut.
  4. Supprimez les épines de la partie qui sera en terre (environ 1/3 de la tige) puis trempez cette partie dans l’eau durant quelques minutes. Il faudra ensuite lui appliquer un mélange appelé hormone de bouturage qui se trouve facilement en jardinerie.

Plantation de le bouture de rosier en pot.

  1. Plantez cette bouture de rosier dans un pot rempli de terreau spécial bouturage. Si vous désirez en bouturer plusieurs, respectez un espace de 5 à 10 cm entre chacune d’elles.
  2. Tuteurez chaque bouture.
  3. Arrosez régulièrement, mais pas trop afin de ne pas inonder les racines naissantes. Conservez vos boutures dans un endroit sec, frais et aéré. Évitez une exposition ensoleillée et privilégiez la mi-ombre avec une bonne luminosité.
  4. Vous pourrez les mettre en pleine terre dès le printemps.