Bouturer un hortensia

En arboriculture on parle de multiplication végétative quant on veut créer d’autres espèces végétal similaires. La multiplication végétative est le seul mode de propagation possible des plantes stériles. Les cellules conservent toutes leurs potentialités et peuvent donc donner naissance à tous les types de cellules. Ce degré de différentiation est mis naturellement à profit par les végétaux pour se multiplier de manière asexuée, par voie végétative. L’homme a également mis à profit cette propriété pour multiplier les individus intéressants.  

Il faut savoir que tout individus issus de la multiplication végétative d’un autre et même individus sont identique d’un point de vue génétique, forment un clone.

  • Technique du bouturage

Cette technique consiste à provoquer l’enracinement de fragments de végétaux isolés en général se sont des rameaux mais également des feuilles et des racines. Ces fragments sont appelés boutures afin d’obtenir un nouvel individu.
Voici les différentes étapes pour bouturer un hortensia:
-Prélever la bouture :
C’est à dire couper un morceau de rameau de votre plante d’environ 15 cm d’une pousse non fleuri de l’année en cours, penser à couper en biseau à l’aide d’un sécateur.
-Éliminer les feuilles à la base:
Couper les feuilles à la base de la tige environ 3 à 4 cm se qui permettra de réduire considérablement l’évaporation des feuilles et donc provoquer l’enracinement.
-Placer les boutures en terre:
Placer les dans un substrat alléger, il sera composé de sable, terre de bruyère ( l’hortensia est une plante acidophile) , de tourbe blonde. Il ne faut pas oublier de mettre une couche drainante, c’est à dire des petits graviers au fond de votre seau ou bac pour favoriser au mieux le drainage.
-Repiquage et taille:
Apres avoir mouillé le substrat ( terreau) avec un petit pulvérisateur enlever délicatement les plants enracinés et placer les en godets plastique.
La température idéale  doit être comprise entre 12 et 15 degrés pour leurs bonne conservations. Pour la taille il faut tailler l’extrémité de la jeune pousse pour favoriser les développement de façon trapu de la future plante.
Sachez que cette technique s’emploie sur de nombreux végétaux que se soit l’hortensia ou tout autres plante.